Fermer X

La réjuvénation vaginale

réjuvénation vaginale avant après opération de chirurgie esthétiqueA la ménopause, la baisse du taux d'hormones entraîne des modifications de la muqueuse vaginale, qui s'amincit, se fragilise, et perd de son élasticité. La sécheresse vaginale qui en résulte peut être source d'irritations, de démangeaisons ou de brûlures, confondues à tort avec des mycoses à répétition.

Pourtant, ce phénomène n'a rien d'une fatalité et, en-dehors de traitements hormonaux prescrits par votre gynécologue, il existe plusieurs techniques de médecine esthétique qui permettent d'y remédier efficacement.

Les injections

Toute la partie postérieure du vagin peut être réhydratée en profondeur. Le médecin a le choix parmi trois solutions : acide hyaluronique, lipofilling ou PRP.

- Injection d'acide hyaluronique

L'acide hyaluronique a de remarquables propriétés hydratantes, mais il est dégradé rapidement par les enzymes présentes dans le sang. Résultat, le traitement est à renouveler régulièrement tous les 6 à 9 mois

- Injection de sa propre graisse au moyen d'un lipofilling

La graisse contient des cellules souches qui nourrissent la peau en profondeur et relance la physiologie et le fonctionnement génital. Le principal inconvénient est qu'il faut d'abord prélever la graisse au moyen d'une petite liposuccion. Pour traiter une zone réduite comme le vagin, c'est parfois un obstacle pour de nombreuses patientes

- Injection de plasma riche en plaquettes (PRP)

Le plasma riche en plaquettes contient des facteurs de croissance qui relancent la biologie tissulaire et l'hydratation vaginale. La procédure est moins lourde que le lipofilling. Il suffit de faire une prise de sang et le tour est joué !

Le laser vaginal CO2Re Intima

Le laser vaporise la couche superficielle de la muqueuse et permet la repousse d'une nouvelle muqueuse plus saine.

Le laser CO2RE Intima est un traitement indolore qui ne nécessite aucune anesthésie. Il comprend trois séances espacées d'un mois. Chaque séance dure à peine dix à quinze minutes.

Ce laser est très pratique car il a un double mode d'action : l'ablation ou la coagulation. Il offre ainsi le type d'impact fractionné le plus efficace sur les muqueuses.

Le médecin dispose de pièces à main stériles à usage unique pour garantir aux patientes l'hygiène qu'elles attendent lors du traitement de cette partie intime de leur corps.

Il y un léger gonflement et des rougeurs pendant quelque heures. Il faut cependant s'abstenir d'avoir des relations sexuelles pendant sept jours.

Il y a une amélioration de la lubrification dès la deuxième séance. Lors de l'examen physique on observe également une amélioration du pH et de la muqueuse du vagin.

Il est conseillé de procéder à une séance de laser CO2RE Intima par an pour continuer de bénéficier de l'amélioration des symptômes.

A noter que cette technique est disponible à la Clinique des Champs Elysées, spécialiste de la chirurgie esthétique Paris. Découvrez toutes les informations sur le laser CO2RE Intima sur le site de la CRPCE.

Trouver un spécialiste

NEWSLETTER
> Avant-premières
> Offres exclusives
-10% en moyenne sur les promos de newsletter

PayPal